Portraits d'Etudiants

Mon parcours ?
Mon parcours est original en ce qu’il est 100% assassien, tout en ayant réalisé mes masters 1 et 2 dans deux pays différents.
En 2010, mon baccalauréat scientifique en poche, j’ai choisi, un peu par défaut, la fac de droit avec des résultats au bac me permettant d’intégrer le Collège de Droit. Arrivé en début de troisième année, et sans réelle spécialisation, j’ai voulu donner une dimension internationale à mon parcours.
Malgré les réticences de la fac à communiquer sur ses échanges internationaux, j’ai postulé pour un LLM à Chicago et pour l’échange avec Oxford. Sélectionné par le Professeure Kessedjian pour le LL.M, j’ai donc réalisé mon M1 en échange à l’Illinois Institute of Technology – Chicago Kent College of Law dans le cadre d’un LL.M en US International and transnational Law. Cette première expérience académique à l’étranger m’a fait prendre conscience que je n’avais aucune envie de retourner en France tout de suite, par peur « d’entrer dans des rails » que j’avais justement fuies en partant en fin de L3.
Chercher à poursuivre mon expérience internationale, oui ; mais « repartir pour repartir » non. Le master DAI au Vietnam tombait à pic.

 

Pourquoi avoir choisi le Master DAI ?
La répartition des cours les soirs et week-end permettait de répondre à mon fort désir, qui a notamment crû au contact du système juridique anglo-saxon, plus concret et factuel, de m'investir, en parallèle des cours, dans une expérience professionnelle afin d'y confronter mes acquis théoriques, juridiques et linguistiques.
La possibilité qui m’était offerte de travailler dans de cabinets d'avocats ou entreprises internationaux constituait une réelle opportunité à saisir. Après une année aux Etats Unis purement académique, l’idée de réaliser une année plus professionnalisante en Asie du Sud Est me convainquait.
La zone géographique dans laquelle est dispensée cette formation a été un critère déterminant de ma démarche. Après mon année de LL.M, approfondir mon parcours juridique et aborder une expérience professionnelle en Asie du Sud –Est, région du monde d'une effervescence et d'un dynamisme économique, politique et social sans égal, s'inscrivait dans la continuité de mon cursus et de mon projet professionnel, international. En effet, s'investir deux ans de suite à l'étranger, dans des pays si différents, afin de s'imprégner de différentes appréhensions du droit international, notamment économique, offrait une vraie complémentarité et une vraie plu value académique.
Le Vietnam (et sa capitale économique, Ho Chi Minh Ville) de par sa position centrale en Asie du Sud-Est, mais aussi de par son rôle actif au niveau régional dans le cadre de l'ASEAN d'une part et au niveau international dans le cadre de l'OMC d'autre part, était le lieu idéal pour parfaire ma formation.

 

Mes impressions ?
Au-delà des cours et de leur contenu, qui ont déjà fait l’objet de détails dans les précédents portraits, c’est avant tout la possibilité de réaliser un (des) stage(s) dans la région qui a été marquant.
Le stage que j’ai rapidement commencé chez Audier&Partners a été passionnant. Grace à l’équipe du bureau d’HCMV, j’ai eu la chance d’être réellement impliqué dans des dossiers variés : de l’aide à l’investissement pour des entreprises européennes, à des contentieux de droit du travail ou de droit civil, en passant par des problématique d’exécution de sentences arbitrales par les juges vietnamiens.
J’ai ensuite postulé dans de nombreux cabinets d’avocats partout en Asie du Sud Est, et c’est à Kuala Lumpur en Malaisie que j’ai atterri pour réaliser un second stage. De tradition de common law, je ne pouvais pas espérer mieux pour mettre en pratique certains acquis de mon expérience américaine.
Outre ces expériences juridiques, académiques et professionnelles, le Master DAI permet de vivre des expériences humaines uniques. Que ce soit au moment de l’arrivée et de l’adaptation, mais surtout lors des nombreuses opportunités de voyages dans la région, l’expérience MDAI est bien plus qu’une simple expérience de Master. C’est un condensé d’expériences juridiques, culturelles, humaines, culinaires,… toutes plus enrichissantes les unes que les autres.

 

Perspectives ?
A mon retour du Vietnam, après deux ans de suite à l’étranger, je souhaitais réaliser une dernière année d’étude, en alternance. J’ai intégré le M2/MBA droit des affaires et Management – Gestion de Paris 2 et ai passé le CRFPA en parallèle. Je suis aujourd’hui en alternance au service juridique de Pernod Ricard jusque fin aout. Je suivrai ensuite les cours à l’EFB avant de réaliser mon stage final chez Dechert LLP en janvier 2017.
La suite peut donc laisser penser que j’ai retrouvé « les rails » que je cherchais à fuir en partant aux Etats Unis puis aux Vietnam. En réalité pas du tout : l’expérience DAI, au contact des vietnamiens, des autres étudiants et des professionnels installés au Vietnam, permet une réelle ouverture d’esprit, et développe considérablement les capacités d’adaptation. Et c’est sans soucis et avec grand intérêt que je saisirai aujourd’hui une nouvelle opportunité d’aller travailler à l’étranger.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.