Conférences

Créances douteuses, état et perspectives juridiques. » Sujet ambitieux choisi par les étudiants du Master de Droit des d’Affaires Internationales, pour leur colloque annuel, qui a pourtant suscité un engouement inattendu de la part de la communauté des juristes francophones. Dès neuf heures, la salle est comble, il faut rajouter des chaises pour les retardataires qui n’auront pas eu la chance d’écouter l’introduction de M. le Consul, Emmanuel Ly-Battalan, sur les enjeux économiques, juridiques, politiques et sociaux des créances douteuses.

Pendant la première partie du colloque se succèdent les interventions d’universitaires. Le professeur Alain Ghozi, de l’Université Paris II Panthéon Assas, représentant l’Association Henri Capitant, arrive à captiver l’auditoire malgré l’apparente technicité du sujet. Mission accomplie, la francophonie rayonne. Une seule frustration propre à tout universitaire, l’étendue du sujet pour un temps limité.

C’est au tour du Professeur Do Van Dai, arbitre à la VIAC (Vietnamese International Arbitration Court) d’attaquer le sujet. Il expose le système des sûretés au Vietnam qui constitue l’un des outils de protection des créances douteuses. Le public est ravi, mais une question demeure : quand aura lieu la pause ?

Maitre Thanh Duong, du cabinet VCIlegal répond à la question en branchant sa présentation PowerPoint sur le contentieux des créances douteuses en droit Vietnamien : en tout cas, pas maintenant ! La salle s’agite, mais reste concentrée grâce aux slides qui permettent aux moins anglophones des francophones de s’accrocher au sujet.

 

11h00. Le buffet. Ceux qui comptaient dessus pour petit-déjeuner se précipitent vers le jus d’orange frais, les brochettes de fruits multicolores, les donuts et divers gâteaux. Quant aux inconditionnels du networking, ils ont sortis leurs cartes de visites, et naviguent de table en table dans une ambiance conviviale et décontractée. Rassasiés et heureux, les participants reprennent place.

Maitre Hadrien Wolff, du cabinet Audier, présente les conséquences bancaires de la réglementation prudentielle vietnamienne de classification des dettes. Succincte et claire, l’intervention est efficace.

Maitre Pham Bach Duong, du Cabinet Gide Loyrette Nouel, prend alors la relève, en présentant le rôle de la Vietnam Asset Management Company dans l’assainissement du système bancaire Vietnamien. Les prêts non performants n’ont plus de secret pour l’auditoire.

Enfin Maitre Benjamin Gueguau, du Cabinet Fidal, a le mot de la fin. Il évoque l’avenir des créances douteuses au Vietnam et souligne les spéculations ayant notamment lieu en matière immobilière.

Le colloque se clôt après les quelques mots d’Alexis Deborde, ancien élève du Master et fondateur de l’Association des Juristes d’Affaires Internationales, qui entre deux avions, trouve toujours du temps à accorder à ses successeurs.


Toutes les photographies ici : 

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.979184318758245.1073741828.388503804492969&type=3


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.