Cambodge-Vietnam : en tête des économies les plus dynamiques d'ASEAN

28 Mai 2022 DJABBOUR Boualem Actualités de l'ASEAN

Dans son dernier rapport, la Banque de Développement Asiatique (ADB) à donné ses estimations quant à la croissance économique que connaitra les membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). 

L'ADB prévoit pour 2022 une croissance de 6.5% pour le Vietnam et le Cambodge, plaçant les deux pays au premier rang des croissances les plus dynamiques de la région. 

Le Vietnam continue sur sa lancée, portée dans les années 90 par la politique du Đổi mới, à l'image de la Chine de Deng Xiao Ping et sa politique d'ouverture économique. La réouverture totale des frontière ainsi que les  récents projets de modernisation de son économie à l'image du plan de création d'une "Sillicon Valley" autour d'Ho-Chi-Minh Ville vont fortement contribuer à l'essor de l'économie vietnamienne, afin de rattraper le retard infligé par la léthargie du pays face à la crise sanitaire. 

Le Cambodge semble enfin s'affirmer comme un tigre d'Asie, ses cicatrices laissées par la guerre à peine pensées, le nouveau pays à enfin tourné la sombre page des khmers rouges pour se consacrer entièrement à la modernisation du pays, créant ainsi au cours des 5 dernières années le premier port en eaux profondes du pays à Sihanoukville ainsi qu'une autoroute à grande vitesse reliant le port à la capitale. L'essor de l'économie cambodgienne se constate également à travers l'émergence d'une nouvelle "skyline" n'enviant rien à ses voisins thaïlandais et vietnamien.

Selon le même rapport, ces chiffres sont expliqués par les investissements massifs -principalement chinois- dont bénéficie le pays ainsi que les moyens ayant été mis en place afin de sortir au plus vite de la pandémie, le Cambodge étant le premier pays d'Asie à avoir réouvert ses frontières en Novembre dernier après avoir spectaculairement vacciné 90% de sa population en quelques mois. 

Enfin, l'économie cambodgienne se diversifie, ne voulant plus connaitre le choc de de demande expériencé durant la crise sanitaire, le Cambodge compte combler sa dépendance au secteur touristique et textile en étendant son industrie à la création de composants électroniques et la production de véhicules légers (motos, vélos, EV...). 

Les ambitions sont claires pour le gouvernement d'Hun Sen : S'imposer comme une grande nation d'Asie, en compétition directe avec les dragons thaïlandais et vietnamien. 

Plus tôt dans l'année, la présidence de l'Union Européenne et celle de l'ASEAN, respectivement représentées par la France et le Cambodge ont clairement exprimé leur volonté en faveur d'une coopération économique plus poussée entre les deux organisations. 

 


Articles similaires

Derniers articles

Cambodge-Vietnam : en tête des économies les plus dynamiques d'ASEAN

l'AJAI s'engage !

Présidentielles françaises au Cambodge

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.